Arrrr! Mes p’tits crabes, cette année marque la cinquième année consécutive où Le Cap’taine Cajun et moi-même, sa fidèle Flibuste, fêtions TLAPD avec une joyeuse bande de bois-sans-soifs, et c’était de loin le meilleur TLAPD que nous avons eu jusqu’à maintenant. Après Alma, encore Alma, Québec et Sherbrooke, nous étions cette année à Montréal!

En réalité, nous avons vraiment fêté la veille de TLAPD (horaires et scolarité obligent), le 18 septembre, alors qu’aujourd’hui est plutôt réservé à FLAPD (Feel Like a Pirate Day) ou, comme le Cajun aime le dire, la Saint-Puckés. Cette fin de semaine de beau temps inespérée était d’ailleurs idéale pour célébrer notre piratitude, puisque de vieux voiliers étaient ammarés au vieux port de Montréal. Nous n’avons pu embarquer dessus en raison de trop longues files d’attentes, mais nous nous sommes promenés et faits photographié en chantant tout l’après-midi. En soirée, nous étions chez l’cap’taine, on a soupé de potage aux bananes vertes, pilons de dindes et fondue au chocolat, le tout bien arrosé de gnôle, en très bonne compagnie et ponctué de chants, puis nous avons inauguré notre nouveau jeu à boire cajun, La Marque Noire.

Cette année est aussi importante pour le développement de la division québécoise de TLAPD: comme vous pouvez le constater, elle marque notre arrivée dans la modernité avec l’internet! Elle marque aussi la création d’un jeu à boire thématique, mais pas (encore) la publication des Aventures du Capitaine Cajun. Cela sera relayé avec nos objectifs pour l’an prochain, qui incluent de parfaire notre parlure piratesque (enfin!), d’apprendre quelques chants pirates et/ou à boire, et d’organiser une bamboche digne de ce nom, encore une fois!

Cette année 2010 est donc à garder en mémoire, TLAPD ne peut que progresser au Québec et dans la francophonie à partir de maintenant, parbleu!