Tous les ans, le 19 septembre, les pirates de tous horizons fêtent International Talk Like A Pirate Day (TLAPD). La fête n’est pas très répandue à travers la francophonie et jouie de très peu de visibilité, mais on y prend très vite goût, et avec un peu d’entraînement, un peu réellement la fêter en français.

Talk Like a Pirate Day est fêté pour la première fois par Cap’n Slappy et Ol’ Chumbucket le 19 septembre 1995, mais c’est seulement en 2002 que la fête est vraiment rendue officielle et médiatisée. Les circonstances de sa création sont tout aussi absurdes, fortuites et amusantes que la fête elle-même, et je vous invite à aller en lire plus sur le site officiel de TLAPD.

Pourquoi avons-nous besoin d’une telle fête? Hé bien, avant tout parce que c’est tellement amusant. L’absurdité de la chose ne fait qu’en exarcerber le plaisir. Pour nous, c’est avant tout l’occasion de retrouver de vieux camarades de bords pour bourlinguer un peu, en début de session universitaire, alors que les travaux ne sont pas encore trop prenants.C’est aussi l’occasion de faire quelque chsoe de vraiment original, de manifester notre créativité et de rire un bon coup, de monter toutes sortes de projets.

Et comment fêtons-nous TLAPD, demandez-vous? À la base, il ne faut guère plus pour le célébrer que de parler pirate, et même les moins dégourdis peuvent se joindre au plaisir avec quelques simples « YARRR » bien placés. Il n’est bien sûr absoluement pas requis de se costumer en pirate, pour citer Cap’n Slappy: « Il y a déjà un ‘Dress Like A Pirate Day’, et c’est le 31 octobre » (traduction libre). Mais nous, on aime bien se déguiser quand même. Il n’est pas non plus obligatoire de boire, d’organiser une soirée ou quoi que ce soit, mais quelle triste célébration ce serait si on ne se réunissait pas entres amis! En réalité, nous déplaçons même la date exacte à laquelle on la fête d’année en année, puisque les vendredis et samedis soirs sont plus propices aux soirées bien arrosées, et celles-ci sont traditionnellement suivies de la « Saint-Puckés », ou encore le « Feel Like A Pirate Day », mais ce sont des ajouts personnels.

Afin que vous puissiez vous aussi profiter de TLAPD au maximum, nous vous présentons plusieurs ressources utiles à organiser une bamboche caribéenne bien réussit, avec un lexique, des recettes, des chansons et bien d’autres. N’oubliez pas, TLAPD se fête le 19 septembre! Joignez-vous à nous et répandez la bonne nouvelle, vous aussi, vous verrez comme cela pimente votre vie agréablement!

Publicités